Vos résultats de recherche

FINANCEMENT D’ACHAT DE LOGEMENT : 5 PIÈGES À ÉVITER

Posté par Yann Kahil sur 13 novembre 2020
0

La recherche de financement pour un projet d’achat immobilier est rarement un long fleuve tranquille. Elle peut être entachée de pièges que vous ne devez pas prendre à la légère. En voici quelques-uns que vous devez connaître (et éviter !) si vous voulez aboutir dans votre quête de financement de projet d’acquisition. Découvrez les conseils, de votre agence immobilière à Paris 17.

1. Ne pas définir un budget précis

Ne pas tenir compte des ressources à votre disposition et des fonds requis pour financer l’achat d’un bien immobilier est une erreur. Votre situation financière est un élément déterminant permettant à la banque de décider si elle va ou non vous accorder du crédit immobilier. 

En effet, pour augmenter vos chances d’obtenir un prêt, vous devez souvent disposer d’un apport personnel (environ 10 % du prix du bien en général).

2. Négliger les préparatifs

Une demande de prêt immobilier se prépare. Il ne suffit pas de présenter un projet d’achat de logement auprès de la banque pour que celle-ci accepte de le financer. Pour la convaincre, vous devez élaborer des dossiers, trouver des arguments pour mettre en avant les atouts de votre profil emprunteur, etc. 

Pour assurer le succès de votre recherche, l’intervention d’un professionnel est fortement recommandée. Ce dernier est capable de vous trouver des banques qui peuvent vous proposer des offres de prêt correspondant à vos besoins et votre profil. Il vous accompagne également dans la comparaison des banques tout en vous fournissant divers conseils avisés.

3. Brûler les étapes

La recherche de financement est un processus en plusieurs étapes. Ne vous précipitez pas dans les recherches. 

Prenez le temps de comparer les offres, même si vous devez respecter un certain délai. La même règle s’applique lors de la négociation avec le banquier. Certes, vous avez besoin d’un prêt pour financer votre achat, toutefois, la banque ne doit pas forcément avoir le dernier mot quant au taux immobilier, par exemple.

4. Présenter des dossiers incomplets

Avant de vous présenter devant le banquier, assurez-vous que tous les moyens sont à votre disposition pour que la négociation tourne à votre avantage. Dans ce sens, n’oubliez par exemple pas d’apporter une attestation de financement. Ce document est une preuve de la fiabilité et du sérieux de votre projet d’achat immobilier.

5. Ne pas optimiser son profil emprunteur

C’est un fait, les banques privilégient les bons profils emprunteurs. En plus d’obtenir facilement du prêt, ces derniers profitent généralement d’un taux immobilier plus bas. En effet, les organismes prêteurs se méfient des profils avec un découvert bancaire et ceux qui gèrent mal leurs finances.

Vous souhaitez vendre un bien immobilier pour financer un nouveau projet ? Batignolles Immobilier estime gratuitement votre bien et son prix au m2 à Paris 17.

Contactez moi




    Comparer les annonces